Le Myrtil (Maniola jurtina)

  • Règne : Animalia
  • Classe : Insecta
  • Ordre : Lepidoptera
  • Famille :Nymphalidae
  • Sous-famille : Satyrinae
  • Genre : Maniola

Le myrtil est un lépidoptère (papillon) appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae, à la tribu des Satyrini et au genre Maniola.

Il a été décrit puis nommé « Maniola jurtina » par le naturaliste Carl Von Linné en 1758.

Myrtil femelle sur pulicaire dysentérique

Description

Myrtil en train de butiner le nectar d’une pulicaire dysentérique. Les adultes ne sont pas difficiles et butinent un grand nombre de fleurs.  Le myrtil est l’un des papillons que l’on voit le plus fréquemment au jardin.

De taille moyenne (4,5 à 5 cm d’envergure) , il est un peu plus grand que l’amaryllis avec lequel on le confond souvent .

En France on peut le rencontrer du mois d’avril au mois d’octobre.

Malgré sa présence sur une longue période, cette espèce ne donne qu’une génération par an.

Dans les périodes de canicules, les adultes cessent toutes leurs activités et se placent dans des endroits ombragés en attendant le retour d’un climat plus clément.

Les femelles pondent sur ou au pied des plantes hôtes.

L’hiver, il hiberne au stade de chenille

Des études récentes ont avancé l’idée que les petits points noirs sous les ailes des mâles pourraient avoir pour fonction d’attirer les oiseaux qui l’attaquent vers ses zones non vitales afin de limiter les dégâts.

Le myrtil est présent dans toute l’Europe, aux îles Canaries, et en Afrique du Nord. Il est également présent en Turquie en Asie Mineure et en Iran.

Le dessus des ailes d’un myrtil femelle

Plantes hôtes

Ses plantes sont les graminées comme la fétuque des prêts, celle des brebis, le brome dressé, le pâturin ou la houque laineuse.

Dimorphisme

Le myrtil présente un dimorphisme important.

Le dessus des ailes est uniformément marron chez le mâle avec un ocelle noir doté d’un petit point blanc alors que chez la femelle le dessus est d’un marron plus clair avec de grandes taches orange. L’ocelle est également plus marqué.

Le dessous de l’aile, lui, est brun-jaune avec une large bande plus claire. Il peut y avoir un ou plusieurs petits points noirs.   

Étymologie

Le dimorphisme prononcé a tout d’abord trompé les naturalistes (a commencer par Linné) qui cru qu’il s’agissait de deux espèces différentes .

Linné a ainsi nommé au départ le mâle « Janira » et la femelle « coridon » .

Mais revenons au nom définitif .

Maniola trouve son origine dans les maniolae de la Rome antique qui était des petits épouvantails mimant l’âme des morts .

D’après Jean Yves Cordier qui a fait un travail très important sur le nom des papillons « Jurtina » pourrait être un des surnoms de la déesse « Juturne ».

Linné aimait piocher dans les noms de la mythologie pour nommer les espèces.

Le nom vernaculaire « Myrtil » lui a été donné à cause de sa ressemblance avec « l’amaryllis ».

Les deux noms ont en effet été extraits du « berger fidèle » de J.B guarini  , une œuvre musicale  très célèbre au  XVIIe et XVIIIe siècle dans lequel Mirtil et amaryllis forment un couple inséparable.     

Laisser un commentaire