Tourterelle turque (Streptopelia decaocto)

Au jardin des oiseaux, je les ai baptisés « Simone et Jean Luc » car elles vivent souvent en couple. Elles me  font penser à ces couples fusionnels que je connais qui ne peuvent pas faire un seul pas sans leur moitié.  Je ne donnerai bien sûr aucun nom . 😉

Dans mon ancienne maison, elles passaient leur journée côte à côte sur le sapin du voisin ou sur les lampadaires qui étaient à l’angle de la rue.

Depuis que j’ai déménagé,  j’en vois beaucoup beaucoup moins et leur présence très douce et leur roucoulade me manquent un peu .

Tourterelle turque

Description

La tourterelle turque est une espèce d’oiseau de la famille des columbidés qui est une vaste famille qui comprend 49 genres et plus de 350 espèces parmi lesquelles , les pigeons , les colombes et les tourterelles.

La tourterelle turque est facilement reconnaissable  avec son plumage beige clair et son demi collier noir qui cercle l’arrière du cou.    L’iris est rouge  et l’œil est cerclé de blanc. Les pattes sont rosâtres, le bec a des reflets bleutés.     

Dimorphisme

Les deux sexes sont semblables et seul le comportement permet  de les identifier  . Comme chez les humains, les oiseaux ont des attitudes très différentes selon qu’ils sont mâles ou femelles et, malgré quelques exceptions,  l’observation permet souvent de déterminer le sexe.

Distribution et migration

Présente au départ seulement en Inde et en Asie, la tourterelle turque a commencé à s’étendre en Europe depuis la Turquie au début du 19e siècle.  On la rencontre maintenant   dans toute l’Europe à l’exception de l’Islande et des autres pays nordiques (les ornithologues diraient le nord de la Fennoscandie*). Elle est également  présente au Maghreb  et a même traversé l’atlantique puisqu’elle s’est aussi développée en Amérique du Nord . Dans les années 1950 elle a étendu sa population vers la Pologne , l’Ukraine et jusqu’en Biélorussie .  La tourterelle est en grande partie sédentaire en Europe . Ces déplacements sur de très courtes distances sont plus dus à une recherche de lieux où la nourriture est abondante  qu’à une véritable migration.  

  

Alimentation

La tourterelle turque est granivore et se nourrit de graines de baies . En été elle peut également manger quelques insectes ou picorer des fruits.

Nidification

Comme la plupart des oiseaux, la tourterelle se reproduit   en zone tempérée du Mars à octobre. Le nid est une petite construction très sommaire faite de brindilles et installée dans un arbre . La femelle y pond 2 œufs de couleur  blancs comme tous les œufs de colombinées .  l’incubation dure 14 jours. Les  parents nourrissent ensuite les petits par régurgitation . Les jeunes quittent définitivement le nid 18 à 20 jours après . Les parents continueront à s’occuper d’eux et à les nourrir au sol pendant encore 3 ou 4 semaines , le temps qu’ils apprennent à voler et qu’ils soient autonomes.

Étymologie tourterelle turque (Streptopelia Decaocto)

« Streptopelia » vient des mots grecs « stréptos » qui signifie « collier » et « péléia » qui veut dire « pigeon ramier » . Le premier mot évoque le demi-collier noir qui se trouve sur la partie arrière du cou et qui caractérise la tourterelle turque .

« Decaocto » vient du grec « Dékaokto » qui désigne  le chiffre « 18 » . L’origine de ce chiffre vient d’un mythe grec .

Une servante qui travaillait jour et nuit et qui n’était payé que 18 pièces  par an  demandait à être délivrée de sa tâche . Les dieux l’entendirent et la changèrent en tourterelle .

On dit que depuis on entend sa  plainte dans le chant  de la tourterelle « Rou-rou -rou » . Les Grecs entendraient  dans ces syllabes  le mot « déka-oc-toto » .

Est-ce un reste de cette légende un peu triste, mais on dit que la tourterelle « gémit » quand elle roucoule .

Le nom tourterelle descend du latin « Turtur » »  qui a des origines onomatopéiques (le nom vient du son que fait l’oiseau  ) .

Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’espèce est en réalité originaire d’Inde . Elle  a connu une expansion importante au début du 20e siècle et le qualificatif « turque » lui a certainement été donné lorsqu’elle  est apparue  en Turquie avant de se développer en  Europe .

Dans de nombreux pays le nom de la tourterelle   est lié à la Turquie ou à l’orient  . les  italiens disent  tortora orientale dal collare (tourterelle orientale à collier), les portugais  Rôla-turca (tourterelle turque) ou rôla de colar eurosiatica (tourterelle à collier eurasiatique), les anglais  Eurasian Collared Dove (tourterelle à collier eurasiatique).

*Fennoscandie: Région du nord de l’Europe qui est composée par la Finlande (fenno) la péninsule Scandinave (-scandie), de la Carélie et de la péninsule de Kola.

Laisser un commentaire