Bruant zizi (Emberiza cirlus) et dimorphisme

Le bruant zizi est une espèce de passereaux qui appartient à la famille des emberizidae.

Personne ne le connait,  mais tout le monde retient son nom.

Mais d’où vient ce nom si surprenant  ?

Le mot « Emberiza »,  qui signifie « bruant », viendrait du mot allemand « emmeritz » qui désigne l’oiseau dans cette langue . Les emberizidae regroupent  un grand nombre de bruants comme le bruant jaune , le bruant striolé, le bruant fou, le bruant à cou gris , le bruant mélanocéphale ou notre  bruant  Zizi .

Bruant zizi mâle

« Cirlus » est la latinisation du nom italien « zirla » qui est une onomatopée du cri  « cirrrl »  que l’on croit entendre lorsque l’oiseau  appelle les membres de sa famille . On retrouve cette onomatopée chez les Anglais qui le nomment  «  cirl bunting ».

Pour le  mot « Bruant » rien n’est très sûr, mais il semblerait  qu’il dérive du mot  « bruit » ou « bruire » .

« zizi », lui , n’a aucun rapport avec ce à quoi vous pensez depuis le début, mais il est aussi une onomatopée du cri « zi,zi »  . Certains entendent « Cirrl », d’autres « Zi , Zi ». Chacun entend ce qu’il peut. Mais les cris des oiseaux ne sont pas faciles à transcrire en mot . 20 personnes écriront  la même trille d’oiseau  de 20 manières différentes.

Les Allemands le moment “bruant des haies” (Zaunammer) ,les Italiens « zigolo nero » . « Zigolo » pour l’onomatopée  (onomatopée) et « nero » pour les bandes noires du mâle et  le différencier du bruant jaune , Zigolo Giallo. les Espagnols  disent « escribano soteno » ou bruant des bois . les portugais  l’appellent l’écrivain « Escrevedeira ».

Pour résumer,  on peut dire que son nom scientifique comme son nom vernaculaire parlent tous les deux de « bruit » et de « cri » . Le grand naturaliste suédois Linné a dû trouver  son chant plutôt  désagréable lorsqu’il l’a décrit et nommé en 1766. 😉

Dimorphisme entre une femelle bruant zizi (à gauche ) et un mâle bruant zizi (à droite )

Dimorphisme

Comme on le voit sur la photo ci-dessus , la femelle ressemble au mâle, mais avec un plumage moins contrasté.

Le mâle, lui, est facilement reconnaissable grâce à sa tête jaune striée de bandes noires qui n’existent pas chez la femelle.

Le poitrail du mâle, lui aussi, est différend avec un large plastron verdâtre placé entre une bande jaune (au-dessus) et des parties brunes (en dessous).

Celui de la femelle est jaune tacheté de lignes sombres.

Distribution et migration

Le bruant Zizi  est présent dans le sud de l’Europe . On peut  ainsi la rencontrer en Angleterre, en France, en Italie , en Belgique , en Turquie et jusqu’en Afrique du nord .

C’est une espèce principalement sédentaire même si l’on peut observer quelques migrations sur de courtes distances . il existe toutefois des exceptions rapportées dans l’atlas des oiseaux migrateurs de France. On peut en effet y trouver plusieurs exemples comme cet oiseau bagué en Belqique en mars 1967 et qui fut retrouvé en Charente en novembre . (il avait parcouru 725 km)

Autre exemple : un oiseau bagué  en aout 64 dans le loiret et repris au mois de novembre  dans la Rioja en Espagne (871 kilomètres)

Dernier exemple :   un autre oiseau bagué en aout 1970 en Saône et Loire qui fut repris en janvier 1971 a Lérida en Catalogne (875 kilomètres)

Laisser un commentaire