Abeille charpentière ou xylocope violacé (Xylocopa violacea)

  • Règne : Animalia
  • Classe : Insecta
  • Ordre : Hymenoptera
  • Famille : Apidae
  • Sous-famille : Xylocopinae
  • Genre : Xylocopa

Vous avez tous déjà vu, je suis sûr, ce gros insecte noir aux reflets violacés qui butinent le nectar des fleurs en faisant beaucoup de bruit. Certains en ont peur à cause de sa taille, alors que cet insecte est très calme et quasi inoffensif. Je dis « quasi » car comme les guêpes et tous les insectes de sa famille, les femelles possèdent tout de même un dard et du venin. Mais il faudra vraiment lui faire la misère ou la bloquer dans un coin pour qu’elle passe à l’attaque, ou plutôt qu’elle se défende en vous piquant. Sa piqûre est douloureuse comme celle d’une guêpe.

Xylocope sur centranthe rouge

Mais sa tranquillité n’est pas que légendaire. J’ai passé des heures à les prendre en photo en m’approchant à 10 ou 20 cm et je n’ai jamais ressenti chez elles le moindre agacement. Si d’aventure vous vous approchez trop près et que cela la gêne, son premier réflexe sera de s’éloigner de quelques mètres pour poursuivre son butinage.

Son nom est l’abeille charpentière ou xylocope violacé. Le qualificatif « Violacé » est en rapport avec sa couleur noire aux reflets violets. Ses ailes paraissent presque bleues dans certaines lumières (voir photo ci-dessous). Un peu lourdaud dans ses déplacements, on l’aperçoit souvent complètement recouvert par le pollen qu’il a fait tomber sur lui en butinant les fleurs.

Abeille charpentière sur aster bleu

Le xylocope est une abeille solitaire de l’ordre des hyménoptères, de la famille des abeilles (apidae) et du genre Xylocopa. Il est même la plus grosse abeille d’Europe.

Le terme « charpentière », comme son nom scientifique « xylocopa » qui signifie « coupeur de bois » en grec, lui a été donné en raison de son mode de nidification. Cette espèce a la particularité de creuser des galeries dans le bois pour y créer leur nid. Les abeilles charpentières choisissent en général des bois tendres ou pourris. Cette activité est rendue possible grâce à leur mâchoire très puissante. Mais rassurez-vous, les xylocopes préfèrent les charpentes extérieures en très mauvais état. Et elles font tellement de bruit lorsqu’elles se mettent à creuser que vous les entendrez tout de suite si elles commencent à attaquer un bout de votre toit.

Dimorphisme. Les deux sexes semblables. Seuls deux détails permettent d’identifier mâle et femelle.

1 les antennes de la femelle sont composées de 12 segments alors que celles du mâle en ont 13.

2 le mâle a un anneau jaune orangé vers l’extrémité des antennes sur les segments 11 et 12.

Le genre « xylocopa » qui regroupe 8 espèces en Europe et plus de 480 espèces dans le monde a été créé en 1802 par l’entomologiste Pierre-André Latreille pour distinguer les abeilles qui percent le bois.

Laisser un commentaire