Moineaux domestique (passer domesticus)

  • Règne : Animalia
  • Classe :Aves
  • Ordre : Passeriformes
  • Famille :Passeridae
  • Genre : Passer

L’un de mes oiseaux préférés bien que je n’en vois plus pour l’instant au jardin des oiseaux. Ils étaient heureusement très nombreux dans ma maison précédente où j’ai pu les observer longuement et les photographier de très près comme je le fais aujourd’hui avec les mésanges et les autres oiseaux.

J’aime leur personnalité, toujours très affirmés. J’aime aussi leur mode de vie en groupe qui fait que l’on voit rarement un moineau esseulé, mais toujours des groupes qui forment une grande famille.

Moineau mâle dans le catalpa

Il est tellement présent qu’on a tendance à ne plus le regarder alors qu’il mérite vraiment qu’on s’attarde sur lui.

Ils sont loin de la beauté du chardonneret et ils sont de piètres chanteurs si on les compare au rossignol, mais ils sont tellement « sympathiques » et si proches de nous qu’on ne peut que les admirer. Leur simplicité, voire leur banalité, fait leur particularité

Description

Le moineau domestique (passer domesticus) est une espèce de passereaux de la famille des passeridae. De taille moyenne, il mesure environ 16 Cm de longs pour un poids de 24 à 38 grammes.

Mâle et femelle présentent un dimorphisme très important ; le mâle a un bec noir. Il a aussi    un plumage brun contrasté sur le dos et les ailes tandis que son ventre est gris clair. Il a une calotte grise sur le dessus de la tête qui permet de le différencier du moineau friquet chez qui elle est marron. Une autre caractéristique est sa bavette noire qui part de son bec et descend jusqu’au début du ventre.

La femelle a aussi un plumage brun, mais plus clair et moins contrasté.  On la reconnait aussi à sa bande sourcilière brun clair à l’arrière des yeux . les juvéniles   ressemblent à la femelle.

Le moineau comme la plupart des passereaux est une espèce nidicole. C’est-à-dire que les petits naissent aveugles, sans aucune plume et sont incapables de se tenir debout. Ils sont donc dépendant de leurs parents qui doivent leur apporter nourriture et soins pendant les premiers temps. (Voir article nidifuge ou nidicole).

Toilettage

Les moineaux sont des oiseaux qui consacrent beaucoup de temps au nettoyage de leurs plumes et ils utilisent pour cela différents moyens.

Ils peuvent se servir de leur bec comme le font énormément d’oiseaux en piquant dans leur plume pour enlever les impuretés . Ils n’hésitent pas non plus à plonger dans une flaque d’eau et à s’ébrouer longuement pour se laver ou se rafraîchir quand il fait très chaud . Ils aiment également, ce qui est plus rare chez les oiseaux , prendre des bains de poussières.

Pour cela ils ouvrent leurs ailes puis les frottent dans le sable ou la poussière qui se trouve au sol.

Dans mon ancienne maison, ils utilisaient fréquemment ce moyen dans l’allée et l’on pouvait voir 4 ou 5 moineaux qui prenaient des bains de sable ensemble.   Ils le faisaient si souvent qu’ils avaient même réussi à creuser des sortes de petits cratères au milieu des graviers. La chaleur jouait visiblement un rôle dans ses nettoyages, car les moineaux ne les faisaient qu’en plein été après le bain ou lorsque le soleil était au zénith.  

Le moineau mâle nourrit ses petits

Le moineau est toujours très présent dans les campagnes où il a la place nécessaire pour vivre en groupe. il peut aussi y trouver  des dortoirs suffisamment grand et protecteur   pour accueillir toute sa nombreuse famille pendant la nuit. Il est en revanche en net recul dans les villes. En même temps, pourquoi irait -il s’installer dans des lieux hostiles, surpeuplés et pollués où rien n’est fait pour eux et où les moindres interstices qui pourraient leur servir de nid ou de refuge sont rebouchés.

Le moineau domestique est un passereau grégaire et peut être le plus grégaire d’entre tous . Un oiseau né dans un village a toutes les chances d’y finir ses jours et on pourra l’y rencontrer en toutes saisons.

Malgré les traitements chimiques qui tuent directement ou indirectement  beaucoup d’oiseaux  et les diverses maltraitances des humains, la population des moineaux reste importante dans le monde .

L’ornithologue Georges Olioso, qui lui a consacré un ouvrage entier, expliquait qu’il s’était amusé à noter le premier petit oiseau qu’il voyait lorsqu’il débarquait dans un aéroport et que c’était pratiquement toujours le moineau domestique.

Étymologie

Le mot piaf désigne le moineau et par extension l’ensemble des petits oiseaux non identifiés

 On dit : – « c’est un piaf », quand on ne connaît pas l’espèce précise d’un oiseau.

« Passer » vient du latin et signifie « moineau »

« Domesticus » vient aussi du latin et veut dire « de la maison ou foyer ». Il a été ajouté au nom générique « passer » pour montrer le côté familier du moineau qui aime vivre près  des humains.

Le mot « Moineau », lui, a une origine moins certaine. Certains pensent qu’il dérive de l’ancien français « moinet » ou petit moine, en raison de la ressemblance du plumage de l’oiseau avec l’habit de ses hommes d’église .

D’autres avance l’idée qu’il descendrait  au contraire de l’ancien français « moisnel » qui signifie « moisson » et qui pourrait venir des dégâts occasionné aux récoltes par les moineaux qui adorent les céréales .

Le mot piaf est certainement une création onomatopéique construite à partir du cri de l’oiseau.

Expressions et proverbes

Sa popularité fait qu’il est à l’origine de nombreuses expressions ou de proverbes comme :

Être effronté comme un moineau.

Tirer sa poudre aux moineaux (qui peut avoir deux significations dont une assez sexuelle)

Avoir une cervelle de moineau ou avoir un appétit de moineau

Une volée de moineaux

La parole n’est pas un moineau ; une fois envolée, tu ne la rattraperas plus.”

Etc…

Légendes

On raconte qu’il fut le seul oiseau a être présent tout au long de la vie du christ. De sa naissance à sa crucifixion. A chaque étape il aurait prononcé ses paroles : – « il vit ». Pour le remercier, Marie l’aurait autorisé à vivre plus que le chêne. Mais lors de la crucifixion, il continua à dire : –  « il vit » ce qui allongea  la durée de la souffrance du christ.  Pour le punir, Marie le condamna alors à rester petit et à se nourrir de miettes.

Une autre légende raconte que le moineau, par ses cris, révéla la présence du christ dans le jardin des oliviers et précipita son arrestation. Pour le punir, dieu lui attacha les pattes avec un lien invisible et l’on raconte que c’est à cause de cela que le moineau à cette démarche sautillante

La chanteuse Edith Giovanna Gassion a été surnommé la môme piaf car une autre chanteuse des années 1920 s’appelait moineau. Elle est devenue par la suite Edith piaf :

Dans le monde on compte trente-deux espèces de moineaux   (lien vers wikipédia)

Grand MoineauPasser motitensis
Moineau d’Abd’Al-KuriPasser hemileucus
Moineau d’ArabiePasser euchlorus
Moineau blancPasser simplex
Moineau bridéGymnoris superciliaris
Moineau du Cap-VertPasser iagoensis
Moineau domestiquePasser domesticus
Moineau doréPasser luteus
Moineau d’EminPasser eminibey
Moineau espagnolPasser hispaniolensis
Moineau flavéolePasser flaveolus
Moineau friquetPasser montanus
Moineau à gorge jauneGymnoris xanthocollis
Moineau grisPasser griseus
Moineau mélanurePasser melanurus
Moineau de la mer MortePasser moabiticus
Moineau pâleCarpospiza brachydactyla
Moineau perroquetPasser gongonensis
Moineau à point jauneGymnoris pyrgita
Moineau rouxPasser rufocinctus
Moineau roux du KordofanPasser cordofanicus
Moineau roux de ShelleyPasser shelleyi
Moineau rutilantPasser rutilans
Moineau des saxaoulsPasser ammodendri
Moineau du SindPasser pyrrhonotus
Moineau de SocotraPasser insularis
Moineau de SomaliePasser castanopterus
Moineau soulciePetronia petronia
Moineau sud-africainPasser diffusus
Moineau swahiliPasser suahelicus
Moineau de SwainsonPasser swainsonii
Petit MoineauGymnoris
 

Laisser un commentaire