Sexualité et conflit sexuel. (L’accenteur mouchet)

L’une des caractéristiques des accenteurs mouchets est que mâles comme femelles ont plusieurs partenaires sexuels. Les unes sont polyandres* tandis que les autres sont polygynes*.

Le système est assez complexe et une lutte sans merci s’engage entre les mâles dès que la femelle commence à faire son nid . Le plus fort considère alors que la femelle est la sienne, mais des mâles plus jeunes ou moins forts tentent sans arrêt de lui voler sa « promise ».

Le mâle alpha doit alors bien les surveiller ce qui lui prend énormément de temps et d’effort, car la femelle est très ouverte et toujours d’accord pour avoir des relations avec la plupart d’entre eux . Qu’il baisse sa garde un instant et la femelle en profitera pour répondre à l’invitation d’un mâle secondaire et s’accoupler avec lui à l’abri d’un buisson .

Accenteur mouchet (Prunella modularis )



Des observations ont permis de montrer qu’une femelle accenteur alpin (l’autre espèce d’accenteur présent en France) pouvait s’accoupler plus de 1000 fois avant de venir pondre ses œufs dans le nid.
On peut se demander pourquoi elle se comporte ainsi, mais les raisons sont nombreuses et l’on entre ici au cœur de ce que l’on appelle le « conflit sexuel » . *

Les accenteurs mouchets sont en cela un bon exemple. Mâles comme femelles ont, en effet, de bonnes raisons de faire ce qu’ils font, même si tous deux ont des intérêts divergents qui ne se trouvent pas au même endroit . On devrait d’ailleurs étudier plus sérieusement ce type de conflit, car il pourrait, je pense, nous éclairer sur l’éternelle guerre des sexes qui existe aussi entre hommes et femmes .
La réponse à la question : « pourquoi les femmes ne comprendront jamais rien au comportement des hommes? » ou pourquoi les hommes ne comprendront jamais rien au comportement des femmes? » est surement à chercher dans ce conflit sexuel qui crée des intérêts et des désirs divergents et génère d’immenses tensions depuis la nuit des temps.
On ne comprend pas pourquoi l’autre ne veut pas faire ce qui nous arrange sans jamais prendre en compte le fait que les intérêts sont divergents et ce qui arrange l’un, n’est pas ce qui arrange l’autre .

Idée à creuser : conflit sexuel

ce concept peut s’appliquer bien sûr aussi aux humains et entre en résonance avec ce « conflit linguistique » qui m’intéresse depuis longtemps et qui est si visible entre les deux sexes.

Bien qu’utilisant la même langue (le français, l’allemand ou l’espagnol, etc.) l’homme ne parle pas la même langue que la femme puisqu’il ne la parle pas du même endroit qu’elle.

Ils ne peuvent donc pas s’entendre et encore moins se comprendre, car le désir qui sous-tend chacune de leur prise de parole, l’endroit d’où ils projettent le contenu de leurs mots sont différents selon qu’ils sont “hommes” ou “femmes”.

De là nait le « conflit linguistique » qui est à l’origine de cette incompréhension qui existe entre les sexes depuis la nuit des temps. Nous croyons que nous parlons la même langue et c’est pourtant comme si nous parlions deux langues différentes.

Ce conflit est bien sûr accentué entre hommes et femmes à qui la nature a attribué des fonctions et des objectifs très différents. Mais cela existe aussi entre deux hommes ou entre deux femmes.

Pour reprendre un exemple que j’ai déjà utilisé, le vendeur de parapluies ne parle pas sa langue du même endroit que le vendeur de glaces.

*Polyandre

De polus (plusieurs) et de andros (homme, mâle)

Se dit lorsqu’une femelle d’une espèce animale a des relations sexuelles avec  plusieurs mâles.

Lorsqu’un mâle a des relations sexuelles avec plusieurs femelles on dit qu’il est polygyne.

*Polygyne

De polus (plusieurs) et guné (femme)

Se dit d’un lorsque un mâle  d’une espèce animale a plusieurs femelles .

Lorsqu’une femelle a des relations sexuelles avec plusieurs mâles on dit qu’elle est polyandre.

Laisser un commentaire